Christ en majesté

Le Christ siégeant sur son trône, tenant le sceptre de la Croix.

Saint Pierre (Ier s.)

Tenant les clés du Royaume des Cieux (Mt 16,19) et transmettant le baton pastoral à Saint Crescent.

Saint Crescent (Ier s.)

Premier évêque de Vienne et Primat des Gaules.

Sainte Marthe (Ier s.)

Arrivant en Provence depuis la Palestine avec Marie-Salomé et Lazare.
Au pied de Sainte Marthe la Tarrasque terrasée par elle selon la légende.

Sainte Marie Salomé (Ier s.)

Ou "l'autre Marie", arrivant en Provence de Palestine avec Marthe et Lazare.

Saint Lazare (Ier s.)

Présentant son linceuil au Christ en rappel de sa résurrection (Jn 11). Premier évêque de Marseille d'après la légende.

La Tarasque

Monstre légendaire terrassé par Sainte Marthe à Tarascon après son arrivée en Provence. Elle représente les puissances du mal vaincues qui s'inclinent devant le Christ.

Sainte Marie-Madeleine (Ier s.)

La pécheresse repentante pleurant au pied du Seigneur (Lc 7,36-50).

Saint Trophyme d'Arles (Ier s. ou IIIe s.)

Premier évêque de d'Arles.

Saint Hilaire de Poitiers (IVe s.)

Premier évêque de Poitiers vraiment attesté. Premier Docteur de l'Église de Gaulle, il est représenté tenant le livre de la Vraie foi à la main et enseigne Saint Grégoire de Tours.

Saint Grégoire de Tours (VIe s.)

Evêque de Tours et historien de l'Église et des francs. Saint Grégoire est représenté en train d'écrire l'"Histoire des francs".

Saint Martin de Tours (IVe s.)

D'abord militaire dans la légion romaine, il devient disciple de Saint Hilaire de Poitiers. Evêque de Tours et évangélisateur de la Gaulle.

Les druides celtes

Représentant la Gaulle celte avant le christianisme. Ils écoutent pensifs l'enseignement de Saint Martin.

Pierre du sacrifice des druides

Porte l'inscription "Virgini pariturae druides", "Les druides à la Vierge qui va enfanter". Référence à la tradition dans la cathédrale de Chartres où l'on situe un sanctuaire païen annonçant la conception virginale par Marie avant l'arrivée du Christianisme.

Barque de l'Église en Provence.

Arrivée aux Saintes-Maries de la Mer amenant en Camargue les Saintes Maries, Saint Lazare, Saint Maximin et d'autres disciples.

La Gaulle païenne

Les Pères de l'Église en Gaulle

Arrivée du christianisme en Provence

Le Christ et l'Église apostolique

L'Église primitive de Paris et le baptême des francs

La Chrétienté du Moyen-Age

L'époque moderne et contemporaine

Sainte Blandine (IIe s.)

Martyrisée avec Saint Pothin durant la persécution sous l'empereur Marc Aurèle, en étant livrée aux bêtes dans les arênes de Lyon. Elle siège victorieuse au pied de son Seigneur.

Le lion de Lyon

Bête féroce auxquelle furent livrés dans les arênes de Lyon les martyrs chrétiens sous l'empereur Marc-Aurèle, notamment Sainte Blandine et Saint Potin. La bête se trouve couchée paisiblement aux pieds de Sainte Blandine en signe de la victoire des martyrs sur les forces sauvages de la persécution maintenant apaisées.

Saint Denis (IIIe s.) ?

Ce personnage n'est pas identifié avec certitude. Peut être Saint Denis, premier évêque de Paris, auquel la ville et l'église puis la cathédrale est en premier consacrée. Mais sa tenue vestimentaire et sa proximité du Christ au milieu de Saint Pierre et Saint Paul fait penser davantage à un apôtre.

Saint Paul (Ier s.)

Présentant le glaive à double tranchant de la Parole au Christ son Maître (cf. Hb 4,12).

Sainte Geneviève (Ve s.)

Patronne de la Ville de Paris, qui préserva la ville des Huns d'Attila.

Sainte Clotilde (VIe s.)

Reine des francs et épouse du terrible Clovis. Elle contribua à amener son mari au baptême.

Clovis (Ve-VIe s.)

Roi des francs. De la dynastie des Mérovingiens. Il est représenté recevant le baptême de Saint Rémi et s'inclinant à genoux devant le Christ. Son baptême a eu lieu à une date incertaine comprise entre 496 et sa mort en 511. C'est la date symbolique du baptême de la France et de la monarchie française.

Saint Rémi (Ve-VIe s.)

Évêque de Reims. On le voit baptisant Clovis d'une main et tenant le vase de Soisson de l'autre.

Charlemagne (VIIIe-IXe s.)

Roi des francs et empereur Très chrétien d'Occident. Il tient dans sa main le globe terrestre, signe de sa domination universelle. Un culte local à Aix-la-Chapelle lui est rendu, mais il n'a jamais été canonisé par l'Église.

Ecuyer de Charlemagne

Saint Bernard (XIe-XIIe s.)

Abbé de Clairvaux. Grande figure de la réforme cistercienne et du catholicisme médiéval français. Saint Bernard est ici étonnament représenté sous des traits féminins, la capuche monastique sur la tête en position de recueillement.

Saint Louis (XIIIe s.)

Louis IX, roi de France. Portant la Couronne d'épines du Christ, ramenée de Terre Sainte et placée à Paris dans la Sainte Chapelle qu'il fait construire comme reliquaire pour l'accueillir.

(Sainte) Jeanne d'Arc (XVe s.)

Portant l'épée à sa gauche et sa banière dans la main droite sur laquelle se lit sa devise "Ihesus Maria", Jésus Marie. Devenue la figure emblématique de la Patrie. Jeanne n'a pas d'auréole car canonisée en 1920 soit 16 années après l'écriture de la toile.

Louis XIV (XVIIe s.)

Roi de France. Figure principale de la dynastie des bourbons à son apogée. Sa couronne royale se trouve posée sur un coussin devant lui orné d'un tissu azur portant les lys d'or, à l'identique de sa robe, symbole des capétiens.

Bossuet (XVIIe s.)

Evêque de Condom puis de Meaux. Contemporain et proche de Louis XIV près de qui il se tient. Grande figure du catholicisme et du classisme français. Précepteur du dauphin et membre de l'Académie française. Il tient dans sa main le livre et la plume d'écriture en rappel de son oeuvre littéraire et théologique.

Napoléon Ier (XIXe s.)

Empereur des français. Portant les lauriers impériaux et vétu du drapeau tricolore en guise de robe. Vautré sur une couchette, il semble dubitatif en tournant son regard vers le Christ.

Oriflamme portant l'inscription Monjoy et Saint Denys

Cri de guerre des capétiens, devenu la devise des Armées royales de France. Le pied du porte-étendard se distingue en arrière plan sous le cheval de Charlemagne.

Notre-Dame de Paris (XIIIe s.)

Avec son toit et sa flèche aujourd'hui détruits par l'incendie du 15 avril 2019.

Basilique du Sacré-Coeur de Montmartre (XIXe-XXe s.)

Symbole du christianisme parisien de la fin du XIXe s. Contemporaine de l'auteur de la toile. Elle sera d'ailleurs achevée après celle-ci.

Grotte de Massabielle à Lourdes (XIXe s.)

Rappel des apparitions de la Vierge à Sainte Bernadette Soubirou à Lourdes en 1858, peu de temps auparavant.